Mon histoire

A demi-Bretonne, je fais mes premiers pas de danse bretonne à 16 ans pendant les vacances en zone du beurre salé.

S’enchaînent les cours de perfectionnement au sein d’un cercle celtique à 17 ans. Puis vient les fest-noz, la découverte de la région natale de mes grands-parents : de fermes en fermes, d’histoires en histoires au son du biniou et du kan ha diskan.

La marque

Fière de mes origines, je souhaite à travers cette jeune marque promouvoir la région via des tatouages éphémères avec un brin d’humour.

Pour permettent à toutes personnes d’être ou de se sentir Breton. Ici ou ailleurs et jusqu’à l’autre bout du monde !

0

Commencez à écrire et appuyez sur Entrée pour rechercher